RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE
Portail du Premier Ministère
Gouvernement / Actualités du Gouvernement
Actualités du Gouvernement

Haut commissaire de l'ONU aux droits de l'homme: les amendements de la Constitution sont positifs

Le Haut commissaire des Nations unies aux droits de l’Homme, M. Zeid Ra’ad Al Hussein, a affirmé mardi soir à Genève, que les amendements de la Constitution algérienne sont positifs et vont dans le sens du renforcement des droits de l’homme en Algérie.

S'exprimant à l’issue de sa rencontre avec le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, M. Ramtane Lamamra, le Haut commissaire aux droits de l'homme a indiqué que "l’entretien a permis un échange de vues qui intéressent tant l’Algérie que les Nations unies", soulignant que "le ministre a expliqué les amendements de la Constitution algérienne et nous allons, au sein du Haut commissariat, examiner ces amendements". 

Rappelons que M. Ramtane Lamamra s’est entretenu, en marge du Segment de Haut niveau de la 31e session ordinaire du Conseil des droits de l’homme des Nations unies, avec le Secrétaire du Conseil supérieur des droits de l’homme iranien, Mohammad Javad Ardashir Larijani.

Les deux parties ont examiné la coopération bilatérale dans ses "différents domaines", notamment en ce qui concerne le déroulement de la 31e session ordinaire du Conseil des droits de l’homme des Nations unies, pour harmoniser leurs positions.

Le ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale s'est entretu, également, avec son homologue albanais, Ditmir Bushati.

Le ministre albanais a tenu à exprimer sa gratitude envers l’Algérie suite à la désignation récente d’un chargé d’affaires à Tirana, dans l’attente de l’ouverture d’une représentation diplomatique algérienne dans ce pays. Il a saisi cette occasion pour adresser une invitation au ministre d’Etat pour une visite à Tirana.


Haut commissaire de l'ONU aux droits de l'homme: les amendements de la Constitution sont positifs

Le Haut commissaire des Nations unies aux droits de l’Homme, M. Zeid Ra’ad Al Hussein, a affirmé mardi soir à Genève, que les amendements de la Constitution algérienne sont positifs et vont dans le sens du renforcement des droits de l’homme en Algérie.

S'exprimant à l’issue de sa rencontre avec le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, M. Ramtane Lamamra, le Haut commissaire aux droits de l'homme a indiqué que "l’entretien a permis un échange de vues qui intéressent tant l’Algérie que les Nations unies", soulignant que "le ministre a expliqué les amendements de la Constitution algérienne et nous allons, au sein du Haut commissariat, examiner ces amendements". 

Rappelons que M. Ramtane Lamamra s’est entretenu, en marge du Segment de Haut niveau de la 31e session ordinaire du Conseil des droits de l’homme des Nations unies, avec le Secrétaire du Conseil supérieur des droits de l’homme iranien, Mohammad Javad Ardashir Larijani.

Les deux parties ont examiné la coopération bilatérale dans ses "différents domaines", notamment en ce qui concerne le déroulement de la 31e session ordinaire du Conseil des droits de l’homme des Nations unies, pour harmoniser leurs positions.

Le ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale s'est entretu, également, avec son homologue albanais, Ditmir Bushati.

Le ministre albanais a tenu à exprimer sa gratitude envers l’Algérie suite à la désignation récente d’un chargé d’affaires à Tirana, dans l’attente de l’ouverture d’une représentation diplomatique algérienne dans ce pays. Il a saisi cette occasion pour adresser une invitation au ministre d’Etat pour une visite à Tirana.