RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE
Portail du Premier Ministère
Premier Ministre / Activités du Premier Ministre
ACTIVITES

Le Premier ministre signe le registre de condoléances suite au décès du président tunisien Béji Caïd Essebsi

Le Premier ministre, Monsieur Nour eddine BEDOUI, a signé, samedi, 27 Juillet 2019, au siège de l'ambassade de Tunisie à Alger, en nom du Gouvernement algérien, le registre de condoléances, suite au décès, jeudi dernier, du président tunisien Béji Caïd Essebsi, à l'âge de 92 ans.
"C'est avec une grande affliction que nous avons appris la nouvelle du décès du frère et militant, président de la République tunisienne, Béji Caïd Essebsi.
En cette douloureuse circonstance, je vous présente, au nom du Gouvernement algérien et en mon nom, et à travers vous, à la famille du défunt et au peuple tunisien frère, mes condoléances les plus attristées et mes profonds sentiments de solidarité et de compassion", a écrit Monsieur le Premier Ministre sur le registre.
"Avec la disparition de Béji Caïd Essebsi, l'Algérie, la Tunisie et le Maghreb arabe perdent un militant nationaliste sincère et une figure  historique d'exception qui a su allier sagesse des éclairés et savoir-faire des politiciens", a-t-il souligné, ajoutant que "le regretté nous a quitté après un parcours riche en militantisme et en réalisations, à travers les différents postes de responsabilité qu'il a eus à assumer, au service de son pays et de son peuple, s'érigeant en fervent défenseur des intérêts et des causes de sa partie".
"Le défunt est resté fidèle et dévoué à la Tunisie jusqu'à son dernier souffle, en contribuant à l'édification de son pays et de ses institutions.


Le Premier ministre signe le registre de condoléances suite au décès du président tunisien Béji Caïd Essebsi

Le Premier ministre, Monsieur Nour eddine BEDOUI, a signé, samedi, 27 Juillet 2019, au siège de l'ambassade de Tunisie à Alger, en nom du Gouvernement algérien, le registre de condoléances, suite au décès, jeudi dernier, du président tunisien Béji Caïd Essebsi, à l'âge de 92 ans.
"C'est avec une grande affliction que nous avons appris la nouvelle du décès du frère et militant, président de la République tunisienne, Béji Caïd Essebsi.
En cette douloureuse circonstance, je vous présente, au nom du Gouvernement algérien et en mon nom, et à travers vous, à la famille du défunt et au peuple tunisien frère, mes condoléances les plus attristées et mes profonds sentiments de solidarité et de compassion", a écrit Monsieur le Premier Ministre sur le registre.
"Avec la disparition de Béji Caïd Essebsi, l'Algérie, la Tunisie et le Maghreb arabe perdent un militant nationaliste sincère et une figure  historique d'exception qui a su allier sagesse des éclairés et savoir-faire des politiciens", a-t-il souligné, ajoutant que "le regretté nous a quitté après un parcours riche en militantisme et en réalisations, à travers les différents postes de responsabilité qu'il a eus à assumer, au service de son pays et de son peuple, s'érigeant en fervent défenseur des intérêts et des causes de sa partie".
"Le défunt est resté fidèle et dévoué à la Tunisie jusqu'à son dernier souffle, en contribuant à l'édification de son pays et de ses institutions.