RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE
Portail du Premier Ministère
Premier Ministre / Activités du Premier Ministre
ACTIVITES

Intervention du Premier ministre à l’occasion de la Conférence nationale des start-up "Algeria Disrupt 2020"

La Conférence nationale des startups "ALGERIA DISRUPT 2020", organisée ce samedi à Alger au Centre international des conférences par le ministère délégué chargé de l'économie, de la connaissance et des startups, sous la présidence du Président de la République, Monsieur Abdelmadjid Tebboune, en présence du Premier ministre Monsieur Abdelaziz Djerad et des membres du gouvernement.

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a affirmé, que les startups constituaient "un axe central" dans la politique d'action du Gouvernement, insistant sur l'importance extrême dont elles bénéficient au sein  du programme du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune.

Le Premier ministre a souligné que L'Etat veille "à soutenir et accompagner les jeunes pour créer des startups".

M. Abdelaziz Djerad a dit : "Le Président de la République a exprimé sa satisfaction quant aux potentialités juvéniles qui contribuent à la construction d'une nouvelle économie pour une Algérie nouvelle".

M. Abdelaziz Djerad a rappelé l'importance d'instituer un Fonds national de financement des startups, en sus des grands efforts consentis pour offrir les opportunités et assurer les moyens aux porteurs de projets innovants à l'effet de concrétiser leurs réalisations, notamment à travers l'allègement des mesures bureaucratiques.

Pour le Premier ministre, ce Fonds contribuera au développement progressif de ces entreprises pour qu'elles jouent un rôle primordial dans le renforcement de l'économie nationale.

Il décale aussi que "La Conférence a permis de définir et mettre en exergue le lien solide entre les startups et l'économie du savoir, une économie dont la base sont les ressources humaines".

Et d'ajouter "sur la base de cette approche, nous allons sortir du concept classique de compréhension de l'économie que nous considérions, dans un passé proche, en tant que mobilisation des ressources financières et des moyens matériels, et partant, aller vers une économie basée sur l'innovation, où l'élément humain sera l'acteur essentiel pour son développement et l'augmentation de son rendement".

Le Premier ministre a souligné que la conférence se voulait un espace interactif important ayant permis de concrétiser une nouvelle conception sur "le rôle de la nouvelle génération dans l'Algérie nouvelle basée sur la connaissance et les compétences".

Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune avait mis en avant dans son allocution prononcée samedi à Alger, l'importance de soutenir et d'encourager les startups pour en faire la "locomotive" d'un nouveau modèle économique, basé sur la connaissance et l'innovation.

L'organisation de cette manifestation "témoigne de notre foi absolue en un nouveau modèle économique pour notre pays, un modèle basé sur la connaissance et où les startups seront érigées en locomotive".

Couverture APS


Intervention du Premier ministre à l’occasion de la Conférence nationale des start-up "Algeria Disrupt 2020"

La Conférence nationale des startups "ALGERIA DISRUPT 2020", organisée ce samedi à Alger au Centre international des conférences par le ministère délégué chargé de l'économie, de la connaissance et des startups, sous la présidence du Président de la République, Monsieur Abdelmadjid Tebboune, en présence du Premier ministre Monsieur Abdelaziz Djerad et des membres du gouvernement.

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a affirmé, que les startups constituaient "un axe central" dans la politique d'action du Gouvernement, insistant sur l'importance extrême dont elles bénéficient au sein  du programme du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune.

Le Premier ministre a souligné que L'Etat veille "à soutenir et accompagner les jeunes pour créer des startups".

M. Abdelaziz Djerad a dit : "Le Président de la République a exprimé sa satisfaction quant aux potentialités juvéniles qui contribuent à la construction d'une nouvelle économie pour une Algérie nouvelle".

M. Abdelaziz Djerad a rappelé l'importance d'instituer un Fonds national de financement des startups, en sus des grands efforts consentis pour offrir les opportunités et assurer les moyens aux porteurs de projets innovants à l'effet de concrétiser leurs réalisations, notamment à travers l'allègement des mesures bureaucratiques.

Pour le Premier ministre, ce Fonds contribuera au développement progressif de ces entreprises pour qu'elles jouent un rôle primordial dans le renforcement de l'économie nationale.

Il décale aussi que "La Conférence a permis de définir et mettre en exergue le lien solide entre les startups et l'économie du savoir, une économie dont la base sont les ressources humaines".

Et d'ajouter "sur la base de cette approche, nous allons sortir du concept classique de compréhension de l'économie que nous considérions, dans un passé proche, en tant que mobilisation des ressources financières et des moyens matériels, et partant, aller vers une économie basée sur l'innovation, où l'élément humain sera l'acteur essentiel pour son développement et l'augmentation de son rendement".

Le Premier ministre a souligné que la conférence se voulait un espace interactif important ayant permis de concrétiser une nouvelle conception sur "le rôle de la nouvelle génération dans l'Algérie nouvelle basée sur la connaissance et les compétences".

Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune avait mis en avant dans son allocution prononcée samedi à Alger, l'importance de soutenir et d'encourager les startups pour en faire la "locomotive" d'un nouveau modèle économique, basé sur la connaissance et l'innovation.

L'organisation de cette manifestation "témoigne de notre foi absolue en un nouveau modèle économique pour notre pays, un modèle basé sur la connaissance et où les startups seront érigées en locomotive".

Couverture APS