RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE
Portail du Premier Ministère
Premier Ministre / Activités du Premier Ministre
ACTIVITES

Le Premier ministre: Cérémonie de départ du Président du Gouvernement espagnol

Le Premier ministre, Monsieur Abdelaziz Djerad a acoompgné  le Président du Gouvernement espagnol, M. Pedro Sanchez à l'aéroport international Houari Boumediene, lors de la  cérémonie de départ.

M. Pedro Sanchez est arrivé en Algérie ce mercredi dans le cadre d'une visite d’amitié et de travail.

Dans la journée du jeudi, le Président du Gouvernement espagnol a été recu par du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune.

Leur rencontre a été l'occasion d'affirmer le riche aspect de l'amitié et de la coopération entre l'Algérie et le Royaume d'Espagne dans divers domaines.

Le jeudi 08 octobre, ont été lancées à l'hôtel El Aurassi, les activités du Forum économique des hommes d'affaires d'Algérie et d'Espagne .

Ce forum était co-présidé par le Premier ministre, Monsieur Abdelaziz Djerad d’un côté et son homologue espagnol, de l'autre, en présence d'une cinquantaine de participants entre entreprises et organisations patronales des deux pays, leurs interventions ont unanimement convenu de la nécessité de faire un saut qualitatif dans les relations bilatérales  commerciales et d'investissement, soulignant l'existence de fortes opportunités de partenariat malgré les difficultés imposées par la pandémie de Corona.

Du côté algérien, près d'une trentaine d’entreprises publiques et privées, en plus des principales organisations patronales, présentes sur la scène économique nationale.

La réunion a également été marquée par une importante participation officielle, notamment en présence des ministres algériens en charge des secteurs des affaires étrangères et intérieures, de la santé, de l'agriculure, de l'énergie, de la culture, de l'industrie et du commerce extérieur.

La délégation des entreprises espagnoles comprend environ 15 grandes entreprises activant principalement dans les secteurs de l'énergie, de l'industrie mécanique, de l'aagroalimentaire, de la finance et de la construction, en plus de quatre organisations, qui sont la Chambre de commerce espagnole, la Confédération espagnole des organisations d'entreprises, l'Union générale des travailleurs et l'Agence de promotion de l'emploi.

Dans un premier temps, un mémorandum de coopération dans le domaine de l'environnement et du développement durable a été signé entre l'Algérie et l'Espagne.

Puis le Premier ministre, M. Abdelaziz Djerad a prononcé un discours dans lequel il a indiqué que « les relations commerciales entre les deux pays ont été impactées par les séquelles de la crise du nouveau coronavirus. Cependant, leurs économies disposent des capacités suffisantes pour y faire face, ce qui fait de cette crise une opportunité pour développer d'autres formes de coopération et de partenariats adaptées aux nouvelles exigences »

Le Premier ministre, M. Abdelaziz Djerad a souligné que les institutions espagnoles, en coordination avec leurs homologues algériens, peuvent trouver de réelles opportunités de partenariats et d'investissement sur le marché algérien dans lequel "vous trouverez des conditions optimales de croissance et de prospérité", appelant à se concentrer sur les principaux secteurs que le programme de travail du gouvernement vise à promouvoir. Ce sont les carburants, les énergies renouvelables, les industries manufacturières, la fabrication, le tourisme et l'économie de la connaissance

Pour sa part, le Président du Gouvernement espagnol a souligné que "le volume des investissements et des échanges intra-commerciaux est important, mais il ne reflète pas les capacités potentielles des économies des deux pays".

Sur cette base, les deux pays ont l'opportunité d'approfondir et de renforcer leur coopération économique à moyen et long termes, selon Président du Gouvernement espagnol, qui a évoqué à cet égard les opportunités dans les domaines de l'énergie, de la numérisation, des industries alimentaires, de la défense, de l'environnement, des technologies, des bureaux d'ingénierie et d'études.

Il a également souligné l'importance de la coopération et du renforcement des partenariats dans les domaines de la santé, de la médecine et de la pharmacie, qui se sont avérés extrêmement importants dans les circonstances actuelles que traversent divers pays du monde à la lumière de la pandémie Corona.

Il a ajouté que l'Algérie représente un pays sur lequel l'Espagne mise dans sa stratégie à moyen et long termes, compte tenu de sa position importante au Maghreb et en Afrique, ajoute le Premier ministre espagnol.


Le Premier ministre: Cérémonie de départ du Président du Gouvernement espagnol

Le Premier ministre, Monsieur Abdelaziz Djerad a acoompgné  le Président du Gouvernement espagnol, M. Pedro Sanchez à l'aéroport international Houari Boumediene, lors de la  cérémonie de départ.

M. Pedro Sanchez est arrivé en Algérie ce mercredi dans le cadre d'une visite d’amitié et de travail.

Dans la journée du jeudi, le Président du Gouvernement espagnol a été recu par du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune.

Leur rencontre a été l'occasion d'affirmer le riche aspect de l'amitié et de la coopération entre l'Algérie et le Royaume d'Espagne dans divers domaines.

Le jeudi 08 octobre, ont été lancées à l'hôtel El Aurassi, les activités du Forum économique des hommes d'affaires d'Algérie et d'Espagne .

Ce forum était co-présidé par le Premier ministre, Monsieur Abdelaziz Djerad d’un côté et son homologue espagnol, de l'autre, en présence d'une cinquantaine de participants entre entreprises et organisations patronales des deux pays, leurs interventions ont unanimement convenu de la nécessité de faire un saut qualitatif dans les relations bilatérales  commerciales et d'investissement, soulignant l'existence de fortes opportunités de partenariat malgré les difficultés imposées par la pandémie de Corona.

Du côté algérien, près d'une trentaine d’entreprises publiques et privées, en plus des principales organisations patronales, présentes sur la scène économique nationale.

La réunion a également été marquée par une importante participation officielle, notamment en présence des ministres algériens en charge des secteurs des affaires étrangères et intérieures, de la santé, de l'agriculure, de l'énergie, de la culture, de l'industrie et du commerce extérieur.

La délégation des entreprises espagnoles comprend environ 15 grandes entreprises activant principalement dans les secteurs de l'énergie, de l'industrie mécanique, de l'aagroalimentaire, de la finance et de la construction, en plus de quatre organisations, qui sont la Chambre de commerce espagnole, la Confédération espagnole des organisations d'entreprises, l'Union générale des travailleurs et l'Agence de promotion de l'emploi.

Dans un premier temps, un mémorandum de coopération dans le domaine de l'environnement et du développement durable a été signé entre l'Algérie et l'Espagne.

Puis le Premier ministre, M. Abdelaziz Djerad a prononcé un discours dans lequel il a indiqué que « les relations commerciales entre les deux pays ont été impactées par les séquelles de la crise du nouveau coronavirus. Cependant, leurs économies disposent des capacités suffisantes pour y faire face, ce qui fait de cette crise une opportunité pour développer d'autres formes de coopération et de partenariats adaptées aux nouvelles exigences »

Le Premier ministre, M. Abdelaziz Djerad a souligné que les institutions espagnoles, en coordination avec leurs homologues algériens, peuvent trouver de réelles opportunités de partenariats et d'investissement sur le marché algérien dans lequel "vous trouverez des conditions optimales de croissance et de prospérité", appelant à se concentrer sur les principaux secteurs que le programme de travail du gouvernement vise à promouvoir. Ce sont les carburants, les énergies renouvelables, les industries manufacturières, la fabrication, le tourisme et l'économie de la connaissance

Pour sa part, le Président du Gouvernement espagnol a souligné que "le volume des investissements et des échanges intra-commerciaux est important, mais il ne reflète pas les capacités potentielles des économies des deux pays".

Sur cette base, les deux pays ont l'opportunité d'approfondir et de renforcer leur coopération économique à moyen et long termes, selon Président du Gouvernement espagnol, qui a évoqué à cet égard les opportunités dans les domaines de l'énergie, de la numérisation, des industries alimentaires, de la défense, de l'environnement, des technologies, des bureaux d'ingénierie et d'études.

Il a également souligné l'importance de la coopération et du renforcement des partenariats dans les domaines de la santé, de la médecine et de la pharmacie, qui se sont avérés extrêmement importants dans les circonstances actuelles que traversent divers pays du monde à la lumière de la pandémie Corona.

Il a ajouté que l'Algérie représente un pays sur lequel l'Espagne mise dans sa stratégie à moyen et long termes, compte tenu de sa position importante au Maghreb et en Afrique, ajoute le Premier ministre espagnol.