RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE
Portail du Premier Ministère
Premier Ministre / Activités du Premier Ministre
ACTIVITES

Le Premier ministre procède au lancement de la diffusion d'une chaîne thématique

Présidant la cérémonie de lancement de la chaîne thématique "El Maarifa", la 7ème chaîne publique dédiée à l’enseignement à distance, au siège de l’Agence spatiale algérienne (ASAL) à Bouchaoui (Alger-ouest), en présence du Conseiller à la Présidence de la République, Abdelhafid Allahoum, et de membres du Gouvernement, M. Djerad a indiqué que "les technologies modernes nous permettent d’améliorer la performance des moyens de communication", soulignant que "l’Algérie s’est engagée sur cette voie depuis quelques années, mais à présent il y a aussi la volonté du président de la République de développer et d’exploiter au maximum ces technologies pour les mettre au service du pays, surtout des élèves et des étudiants".

Le Premier ministre a insisté sur la nécessité de "faire parvenir l’information et le savoir à tous les Algériens où qu’ils soient sur cet immense pays-continent, et ce, à titre gracieux et sans contrepartie", estimant que "les élèves et les étudiants n’ont pas tous les moyens matériels qui leur permettent d’utiliser ces technologies".

S'adressant aux ingénieurs en charge de la supervision technique de la diffusion et de la transmission des programmes produits par cette nouvelle chaîne, le Premier ministre a mis en exergue "l’importance de l'enseignement des langues étrangères, l'anglais et le chinois en particulier". La Chine s’érige en ce 21e siècle comme "la plus grande puissance mondiale, d’où l’intérêt de maîtriser sa langue", a-t-il dit.

Il a également mis l’accent sur la nécessité d’accorder un intérêt aux langues nationales et de hisser leur niveau.

Le Premier ministre qui a reçu des explications exhaustives sur les antennes de transmission dont dispose l'ASAL à Bouchaoui, a salué le travail accompli par les cerveaux de l’Algérie dans ce domaine, ajoutant que le pays "doit retrouver la place qui lui sied et recouvrer son rôle aux plans régional et mondial, en assurant formation de pointe à nos compétences et à notre élite scientifique".

Le Premier ministre, qui s’est enquis des maquettes des satellites de l’Agence, a indiqué que l’utilisation des nouvelles technologies dans l’enseignement télévisé "devrait être élargie aux radios, les citoyens du sud étant plus portés sur l’utilisation de la radio dans leur vie quotidienne. Il est, par conséquent, nécessaire de recourir à l’enseignement par radiodiffusion".

A l’Université de la formation continue (UFC) de Dely Brahim-deuxième étape de sa visite sur le terrain, où se trouve le siège de la septième chaîne d’enseignement à distance "El Maarifa", M. Djerad a réaffirmé que cette chaine constitue "un nouveau départ du point de vue approche pédagogique, vu le développement remarquable des capacités technologiques à travers le monde", soulignant que les moyens pédagogiques classiques "n’ont pratiquement plus de place pour s’adapter aux sciences, d’où l’importance de ce genre de chaîne pour diffuser la science et le savoir aux élèves algériens et étudiants à travers tout le pays".

Le Premier ministre a tenu à annoncer que l’UFC "deviendra la première université en matière de pédagogie virtuelle et se frayera une place prépondérante dans la transmission et la diffusion de la science et du savoir, quel que soit le lieu où se trouve l’étudiant, l’élève et même le simple citoyen qui pourra utiliser ces moyens ainsi que les prestations de l’université pour atteindre un certain niveau de savoir et de culture générale qui permettra à la société algérienne de hisser son niveau et son degré de conscience et de s’informer de ce qui se passe à travers le monde".

Dans une déclaration à la Télévision, à l’issue de sa visite à l’université de la Formation continue (UFC), le Premier ministre a rappelé la "vision globale", contenue dans le programme du Président de la République, sur l’usage des nouvelles technologies dans tous les domaines notamment l’éducation, d’où la dernière décision portant création de plusieurs chaînes dont une dédiée à l’histoire de l’Algérie, en sus de la 7e chaîne "El Maarifa", lancée à titre expérimental.

Pour le Premier ministre, "El Maarifa" permettra à plusieurs familles d’accéder à des programmes cognitifs à travers toute l’Algérie.      Diffusant ses programmes via le satellite algérien Alcomsat-1, cette nouvelle chaîne mettra à la disposition des élèves une série de cours dans toutes les disciplines des trois cycles d'éducation, notamment des classes d'examen.

Il a été décidé de lancer cette nouvelle chaîne à l'occasion de la célébration de la journée nationale de l’étudiant, au vu de la symbolique de cette date pour l’Algérie.

La décision de son lancement a été prise lors de la dernière réunion extraordinaire du Conseil des ministres, tenue par visioconférence, présidée par le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

 

Couverture APS

 


Le Premier ministre procède au lancement de la diffusion d'une chaîne thématique

Présidant la cérémonie de lancement de la chaîne thématique "El Maarifa", la 7ème chaîne publique dédiée à l’enseignement à distance, au siège de l’Agence spatiale algérienne (ASAL) à Bouchaoui (Alger-ouest), en présence du Conseiller à la Présidence de la République, Abdelhafid Allahoum, et de membres du Gouvernement, M. Djerad a indiqué que "les technologies modernes nous permettent d’améliorer la performance des moyens de communication", soulignant que "l’Algérie s’est engagée sur cette voie depuis quelques années, mais à présent il y a aussi la volonté du président de la République de développer et d’exploiter au maximum ces technologies pour les mettre au service du pays, surtout des élèves et des étudiants".

Le Premier ministre a insisté sur la nécessité de "faire parvenir l’information et le savoir à tous les Algériens où qu’ils soient sur cet immense pays-continent, et ce, à titre gracieux et sans contrepartie", estimant que "les élèves et les étudiants n’ont pas tous les moyens matériels qui leur permettent d’utiliser ces technologies".

S'adressant aux ingénieurs en charge de la supervision technique de la diffusion et de la transmission des programmes produits par cette nouvelle chaîne, le Premier ministre a mis en exergue "l’importance de l'enseignement des langues étrangères, l'anglais et le chinois en particulier". La Chine s’érige en ce 21e siècle comme "la plus grande puissance mondiale, d’où l’intérêt de maîtriser sa langue", a-t-il dit.

Il a également mis l’accent sur la nécessité d’accorder un intérêt aux langues nationales et de hisser leur niveau.

Le Premier ministre qui a reçu des explications exhaustives sur les antennes de transmission dont dispose l'ASAL à Bouchaoui, a salué le travail accompli par les cerveaux de l’Algérie dans ce domaine, ajoutant que le pays "doit retrouver la place qui lui sied et recouvrer son rôle aux plans régional et mondial, en assurant formation de pointe à nos compétences et à notre élite scientifique".

Le Premier ministre, qui s’est enquis des maquettes des satellites de l’Agence, a indiqué que l’utilisation des nouvelles technologies dans l’enseignement télévisé "devrait être élargie aux radios, les citoyens du sud étant plus portés sur l’utilisation de la radio dans leur vie quotidienne. Il est, par conséquent, nécessaire de recourir à l’enseignement par radiodiffusion".

A l’Université de la formation continue (UFC) de Dely Brahim-deuxième étape de sa visite sur le terrain, où se trouve le siège de la septième chaîne d’enseignement à distance "El Maarifa", M. Djerad a réaffirmé que cette chaine constitue "un nouveau départ du point de vue approche pédagogique, vu le développement remarquable des capacités technologiques à travers le monde", soulignant que les moyens pédagogiques classiques "n’ont pratiquement plus de place pour s’adapter aux sciences, d’où l’importance de ce genre de chaîne pour diffuser la science et le savoir aux élèves algériens et étudiants à travers tout le pays".

Le Premier ministre a tenu à annoncer que l’UFC "deviendra la première université en matière de pédagogie virtuelle et se frayera une place prépondérante dans la transmission et la diffusion de la science et du savoir, quel que soit le lieu où se trouve l’étudiant, l’élève et même le simple citoyen qui pourra utiliser ces moyens ainsi que les prestations de l’université pour atteindre un certain niveau de savoir et de culture générale qui permettra à la société algérienne de hisser son niveau et son degré de conscience et de s’informer de ce qui se passe à travers le monde".

Dans une déclaration à la Télévision, à l’issue de sa visite à l’université de la Formation continue (UFC), le Premier ministre a rappelé la "vision globale", contenue dans le programme du Président de la République, sur l’usage des nouvelles technologies dans tous les domaines notamment l’éducation, d’où la dernière décision portant création de plusieurs chaînes dont une dédiée à l’histoire de l’Algérie, en sus de la 7e chaîne "El Maarifa", lancée à titre expérimental.

Pour le Premier ministre, "El Maarifa" permettra à plusieurs familles d’accéder à des programmes cognitifs à travers toute l’Algérie.      Diffusant ses programmes via le satellite algérien Alcomsat-1, cette nouvelle chaîne mettra à la disposition des élèves une série de cours dans toutes les disciplines des trois cycles d'éducation, notamment des classes d'examen.

Il a été décidé de lancer cette nouvelle chaîne à l'occasion de la célébration de la journée nationale de l’étudiant, au vu de la symbolique de cette date pour l’Algérie.

La décision de son lancement a été prise lors de la dernière réunion extraordinaire du Conseil des ministres, tenue par visioconférence, présidée par le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

 

Couverture APS