RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE
Portail du Premier Ministère
Premier Ministre / Activités du Premier Ministre
ACTIVITES

Le Premier ministre : L'Algérie et le Japon œuvrent pour le renouvellement des mécanismes de coopération bilatérale

 

   Le Premier ministre, Monsieur Noureddine Bedoui, a affirmé, ce jeudi 29 août 2019 à Yokohama (Japon), que l'Algérie et le Japon œuvrent de concert pour renouveler les mécanismes de coopération bilatérale

à travers la création d'une commission économique mixte.

   Monsieur Noureddine Bedoui a indiqué, lors de sa rencontre avec des membres du groupe d'amitié Japon-UA, que cette commission "regroupera des représentants des Gouvernements ainsi que les secteurs public et privé des deux pays". La négociation concernant l'adoption des deux conventions bilatérales sur la promotion et la protection de l'investissement et la non-double imposition connait "une évolution notable", a souligné le Premier ministre.

   Pour ce qui est des réserves de certains japonais sur "le climat d'affaires et d'investissement en Algérie à l'image de la loi 51/49", le Premier ministre a rappelé que "des centaines d'entreprises activent en Algérie selon cette loi dont la firme japonaise (NIKKEI -JGC) qui s'est adaptée avec la législation algérienne et a crée son entreprise SPA Algerie JGC".

   Concernant la coopération interparlementaire bilatérale, Monsieur Noureddine Bedoui a exprimé son souhait de voir les membres du groupe parlementaire Algérie-Japon, créé récemment,  reprendre leurs travaux "le plus tôt possible".

   Rappelant que les relations entre les deux pays remontent à 1958 avec l'ouverture du bureau de la représentation du Front de libération nationale (FLN historique) à Tokyo, exprimant "sa gratitude à tous les Japonais pour leur soutien important à la Révolution algérienne et leur profonde conviction de la cause algérienne juste".

   Quant aux relations Japon-Afrique, le Premier ministre a remercié le Gouvernement et le peuple nippons "pour leur soutien indéfectible au développement en Afrique illustré en l'initiative TICAD", estimant que cette dernière "est unique en son genre" et "en adéquation avec l'Agenda de l'UA 2063".

   Dans le même sillage, il a fait part de son souhait que le Japon joue un rôle prépondérant dans l'évolution structurelle à laquelle aspire le continent africain".

   Les sociétés africaines s'attendent à ce que le Japon procède à des d'importants investissements, finance les petites et moyennes entreprises et accélère l'intégration des nouvelles technologies, notamment dans les domaines de la santé et les programmes de développement de compétences et ce pour une meilleure concrétisation des objectifs du développement  durable (ODD) du plan d'action 2030", a souligné le Premier ministre.
La rencontre s'est déroulée en marge de la participation du Premier ministre, Monsieur Noureddine Bedoui, aux travaux du sommet de la 7ème Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique (TICAD 7), en qualité de représentant du Chef de l'Etat, Monsieur Abdelkader Bensalah.


Le Premier ministre : L'Algérie et le Japon œuvrent pour le renouvellement des mécanismes de coopération bilatérale

 

   Le Premier ministre, Monsieur Noureddine Bedoui, a affirmé, ce jeudi 29 août 2019 à Yokohama (Japon), que l'Algérie et le Japon œuvrent de concert pour renouveler les mécanismes de coopération bilatérale

à travers la création d'une commission économique mixte.

   Monsieur Noureddine Bedoui a indiqué, lors de sa rencontre avec des membres du groupe d'amitié Japon-UA, que cette commission "regroupera des représentants des Gouvernements ainsi que les secteurs public et privé des deux pays". La négociation concernant l'adoption des deux conventions bilatérales sur la promotion et la protection de l'investissement et la non-double imposition connait "une évolution notable", a souligné le Premier ministre.

   Pour ce qui est des réserves de certains japonais sur "le climat d'affaires et d'investissement en Algérie à l'image de la loi 51/49", le Premier ministre a rappelé que "des centaines d'entreprises activent en Algérie selon cette loi dont la firme japonaise (NIKKEI -JGC) qui s'est adaptée avec la législation algérienne et a crée son entreprise SPA Algerie JGC".

   Concernant la coopération interparlementaire bilatérale, Monsieur Noureddine Bedoui a exprimé son souhait de voir les membres du groupe parlementaire Algérie-Japon, créé récemment,  reprendre leurs travaux "le plus tôt possible".

   Rappelant que les relations entre les deux pays remontent à 1958 avec l'ouverture du bureau de la représentation du Front de libération nationale (FLN historique) à Tokyo, exprimant "sa gratitude à tous les Japonais pour leur soutien important à la Révolution algérienne et leur profonde conviction de la cause algérienne juste".

   Quant aux relations Japon-Afrique, le Premier ministre a remercié le Gouvernement et le peuple nippons "pour leur soutien indéfectible au développement en Afrique illustré en l'initiative TICAD", estimant que cette dernière "est unique en son genre" et "en adéquation avec l'Agenda de l'UA 2063".

   Dans le même sillage, il a fait part de son souhait que le Japon joue un rôle prépondérant dans l'évolution structurelle à laquelle aspire le continent africain".

   Les sociétés africaines s'attendent à ce que le Japon procède à des d'importants investissements, finance les petites et moyennes entreprises et accélère l'intégration des nouvelles technologies, notamment dans les domaines de la santé et les programmes de développement de compétences et ce pour une meilleure concrétisation des objectifs du développement  durable (ODD) du plan d'action 2030", a souligné le Premier ministre.
La rencontre s'est déroulée en marge de la participation du Premier ministre, Monsieur Noureddine Bedoui, aux travaux du sommet de la 7ème Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique (TICAD 7), en qualité de représentant du Chef de l'Etat, Monsieur Abdelkader Bensalah.